Screenshot - The Old Reader

Alors que Feedly multiplie les fonctionnalités pour attirer les amateurs d’automatisation et les entreprises voulant une veille collaborative, The Old Reader mise sur un service presque dépouillé. Simple et efficace, ce gestionnaire de flux RSS se distingue surtout par sa composante sociale clé en main.

Poursuivons notre série sur les agrégateurs de flux RSS. Après le principal service, Feedly, c’est au tour de The Old Reader d’être décortiqué. Lancé à la mi-2012, peu avant la fermeture de Google Reader, il revendique 500 000 utilisateurs. Classique, il se distingue surtout par la possibilité de partager des articles avec des amis directement via son interface.

Loin des fonctions de collaboration d’un Feedly, The Old Reader penche plutôt vers le réseau social dédié à la lecture d’actualités. La version payante, qui élève le nombre de flux surveillables (100 seulement par défaut), est bien plus une invitation au soutien qu’un accès aux fonctionnalités du service.

Lire la suite (réservé aux abonnés de Nextinpact) >>>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.